Les financements publics et les aides d’associations

Les financements publics accordés aux créateurs de boulangerie prennent souvent la forme d’aide matérielle ou financière de la part des régions ou des départements. Ces prêts sont généralement assortis de taux réduits, voire de taux nul, en fonction de la solidité du dossier de l’emprunteur.

À noter toutefois que toutes les collectivités territoriales de France ne pratiquent pas forcément ces systèmes de soutien aux entrepreneurs boulangers. D’autres systèmes de financement, par contre, sont accessibles sur tout le territoire. Le dispositif NACRE, adressé aux entrepreneurs, en fait partie.

Ce financement complémentaire à taux zéro, pouvant atteindre 10 000 euros, peut être contracté en supplément d’un prêt bancaire classique. Les subventions de l’AGEFIPH permettent également d’obtenir jusqu’à 12 000 euros de financement, sous certaines conditions. Aucune de ces aides n’est toutefois accessible, sans apport personnel avéré du demandeur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *